Retour sur les Rencontres festives de l'innovation sociale

Retour sur les Rencontres festives de l'innovation sociale

24.03.2016

La Délégation régionale de la Fondation du groupe Macif a impulsé une dynamique en organisant les " Premières rencontres festives de l'innovation sociale " le 17 mars à Toulouse.

Photo2



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Crédit photo
: Philippe Grollier

13 porteurs de projets, 2 comédiens et 1 journaliste en chef d'orchestre, tels étaient les ingrédients pour faire vivre aux 196 personnes présentes, dont 19 élus de sociétaires et 57 sociétaires, une belle soirée, empreinte de valeurs humaines, sociales, solidaires et de beaucoup d'enthousiasme !


Le nombre important de participants témoigne de la pertinence du choix de cet événement, et de l'intérêt grandissant du public vis-à-vis des valeurs partagées.

Etaient mis à l'honneur 13 projets au sein de 4 thématiques :

> "Habitat" : Enercoop Midi-Pyrénées, URAHJ Midi-Pyrénées, ECORCE (09),
> "Mobilité" : Etre Mobile C'est Permis (31), Rézo Pouce (82), Mobil'Emploi (12), Auto Insertion Lotoise (46),
> "Finance Solidaire" : IéS Midi-Pyrénées, Première Brique (Toulouse Métropole), CATALIS Midi-Pyrénées,
> "Santé / Lien Social" : Géromouv (46), Terr' Eau Ciel (31), Unis Cités Midi-Pyrénées.

La soirée était animée avec maestria par Boris Georgelin, journaliste, et rythmée avec brio par Catherine et Vincent, deux comédiens de la compagnie Canal'Art.
Elle s'est déroulée en présence de Bertrand Raux Président régional de la Macif Sud-Ouest Pyrénées, Catherine Le Gac et  Marcella Scaron, respectivement Présidente et Secrétaire Générale de la Fondation du groupe Macif, et Jean-Marc Couillart Président de la Délégation régionale de la Fondation Macif, Sylvie Vigneau représentant Nicole Monnereau, et Hervé Agnoux.

Témoignage de Sylvie Vigneau, chef de cabinet Sud-Ouest Pyrénées et Centre-Ouest Atlantique : " La thématique de la soirée était de rendre concrète l'action de la Fondation du groupe Macif auprès du grand public, en donnant la parole à des porteurs de projets qui ont reçu son soutien. Les témoignages ont montré que le but de l'action était surtout de redonner de l'autonomie aux bénéficiaires de ces  projets : avoir accès à des véhicules à bas prix pour renouer avec un emploi, permettre un accès plus facile à des logements pour les personnes à faibles revenus, aider les initiatives locales à se développer grâce à la finance solidaire ou créer du lien social et rompre l'isolement. Les porteurs de projet, en majorité très jeunes, ont su transmettre leur engagement et leur conviction qu'il existe bien une économie plus humaine et solidaire, en phase avec l'action sur le terrain de la Macif. "

La satisfaction générale encourage la Délégation régionale de la Fondation du groupe Macif à imaginer une récidive pourquoi pas l'année prochaine, à Bordeaux cette fois-ci ... mais chut ! c'est encore une surprise ...